Huiles essentielles, Huiles végétales, Extraits de plantes … à effets physiologique sur la mobilité articulaire

Genou coincé ? Hanche raidie ? Difficile de se relever ? Aie … une douleur sourde à l’endroit de la vieille entorse …
Voilà un article très complet et d’excellents conseils de Cathy Bonnafous à lire sur le Blog « Les conseils phyto-aromatiques de Laurence, Pharmacien Herboriste » !

En voici un petit extrait :

Les conseils phyto-aromatiques de Laurence, Pharmacien Herboriste

mobilite

Genou coincé ? Hanche raidie ? Difficile de se relever ? Aie … une douleur sourde à l’endroit de la vieille entorse … Option massage préconisée ! Le massage est une technique très efficace pour gagner de l’amplitude articulaire et calmer les douleurs.

Acheter une huile essentielle ? C’est simple, on en trouve partout, de toutes les qualités, à tous les prix. Savoir les utiliser et choisir leur qualité, c’est plus réfléchi. Ne pas utiliser les huiles essentielles pures, c’est OK, mais trouver le bon vecteur huileux, c’est mieux.

Les huiles essentielles incontournables pour ces types de problèmes ?

L’huile essentielle de Gaulthérie (Gaultheria procumbens) ou wintergreen est obtenue par distillation à la vapeur d’eau des feuilles chauffées et macérées dans de l’eau. Les indiens d’Amérique l’utilisaient comme antidouleur pour les problèmes de dos, de rhumatismes, de migraines, des fièvres …  Les sportifs font « traîner » son odeur dans tous les vestiaires.gaultherie

Cette huile essentielle…

View original post 1 186 mots de plus

Publicités

3 réflexions sur “Huiles essentielles, Huiles végétales, Extraits de plantes … à effets physiologique sur la mobilité articulaire

  1. Est-il vrai que je ne dois pas utiliser les HE tous les jours ? Quand je dis que je me soigne ainsi, bien souvent les personnes me mettent en garde sur la puissance des HE. Je m’accompagne du livre de Danièle Festy.

    • En effet les HE sont des petites choses puissantes donc la vigilance est de mise !
      Personnellement – quand c’est un traitement sur une durée prolongée – que ce soit avec les HE, mais aussi avec la gemmothérapie et l’homéopathie, je fais toujours des « fenêtres thérapeutiques » pour que le corps puisse éliminer et « souffler un peu ». Soit par exemple 5 jours sur 7 (arrêt le weekend) ou alors 3 semaines sur 4.

Envie de laisser un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s