Hydrolat de Camomille romaine

camomille-romaine-anthemis-nobilis

Continuons notre chouette série des « Fiches de Sophie » sur les hydrolats avec la Camomille romaine 

C’est une eau florale précieuse à large spectre : anti-douleur, anti-inflammatoire, digestive et calmante. Elle favorise le sommeil, diminue les effets de la ménopause, de la dépression légère.

Grand allié des peaux irritées et sujettes aux rougeurs l’hydrolat de camomille romaine est réputé pour être apaisant et calmant.
C’est également une lotion douce pour les enfants – même pour la toilette des bébés, les troubles du sommeil et les poussées dentaires (vaporisation).


hydolat-camomille-romaine

Pour voir le pdf en grand cliquez sur l’image !


Hydrolat de Camomille romaine que vous retrouvez bien sûr en qualité bio à la Cabane aux Arômes !

camomille

Publicités

Diffusion d’huiles essentielles – ne pas faire n’importe quoi !

Comme promis dans l’article sur la diffusion hivernale, revenons un peu sur le sujet de la diffusion d’huiles essentielles et les précautions à prendre.

Que ce soit pour assainir la maison lors des affections hivernales, pour favoriser l’endormissement ou créer une atmosphère zen ou au contraire pour tonifier et bien commencer la journée ou simplement pour parfumer une pièce de la maison, voire masquer des odeurs de tabac par exemple, la diffusion d’huiles essentielles est un pratique assez courante.
Particulièrement d’actualité avec l’arrivée des jours froids entraînant son lot de rhumes, grippes, etc. … il y a toutefois quelques précautions à prendre car ce ne sont pas « juste des senteurs » que l’on diffuse, mais bien des principes actifs qui peuvent provoquer des réactions de l’organisme !


► Précautions en ce qui concerne les huiles essentielles utilisées :

Il est bien sûr tout à fait possible de créer vos propres synergies à diffuser – selon vos besoins et vos affinités – mais surtout ne mélangez pas tout et n’importe quoi !
Tout d’abord évitez de faire des mélanges avec plus de 7 ou 8 huiles essentielles – c’est totalement inutile et peut devenir contre-productif car trop d’informations moléculaires seront difficilement assimilable par l’organisme !
En général deux ou trois huiles essentielles feront déjà très bien l’affaire.

Et attention toutes les huiles essentielles ne se diffusent pas !

Diffusion1

Diffusion2

Attention aussi à ne pas surdoser celles-ci :

Menthe poivrée (Mentha piperata)  : ne jamais diffuser seule et ne pas dépasser 5% maximum dans un mélange
Menthe des champs (Mentha arvensis) : ne jamais diffuser seule et ne pas dépasser 5% maximum dans un mélange
Eucalyptus globuleux (Eucalyptus globulus) : ne jamais diffuser seul en ne pas dépasser 10% maximum dans un mélange

En dehors de la diffusion hivernale traitée dans l’article précédent, voici quelques suggestions pour une atmosphère zen et détendue

Antistress


Précautions face à l’environnement dans lequel on va diffuser les huiles essentielles :

  • Évitez de diffuser en présence de bébés (moins de 3 ans), de femmes enceintes ou allaitantes mais aussi de personnes allergiques ou asthmatiques sans avis médical. Et surtout on parle bien de « diffusion atmosphérique » donc ne surtout pas pulvériser les HE directement sur les personnes !
  • Si vous avez des animaux de compagnie veillez à ce qu’il puissent quitter la pièce librement si l’odeur les incommode (en particulier les chats !)
  • Ne diffuser que sur un laps de temps court : un maximum d’un quart d’heure (une ou deux fois par jour) est amplement suffisant !
  • N’utilisez que des huiles essentielles adaptées à la diffusion atmosphérique, pures et certifiées bio.

Alors faites bien attention à ce que vous diffusez et profitez bien des bienfaits de cette façon d’utilisation des huiles essentielles.
Et vous vous diffusez quoi chez vous ? N’hésitez pas à nous mettre vos synergies préférées en commentaires 😉

Les huiles essentielles du sommeil

Les troubles du sommeil sont souvent liés à un facteur de stress, d’anxiété et/ou de peurs, d’un choc émotionnel ou d’une épreuve à venir dans notre vie.
Certaines huiles essentielles, de par leur action calmante, ré-équilibrante et apaisante peuvent vous aider à retrouver un sommeil réparateur tout en douceur.
Par olfaction – une simple inhalation lors du coucher est parfois suffisante pour apaiser.
Par application – une ou deux gouttes diluées dans une huile végétale – à appliquer sur le plexus solaire, les poignets et/ou la plante des pieds lors du coucher.

Voici un petit récapitulatif d’huiles essentielles calmantes qui peuvent favoriser l’endormissement ou apaiser les insomnies.

Huiles_essentielles_et_Sommeil.png

Deux nouvelles Zingibéracées dans notre gamme d’HE malgaches

Elles sont de la même famille botanique et complémentaires toutes les deux : La Maniguette fine (Aframomum angustifolium) et le Gingembre papillon (Hedychium coronarium)

Tout d’abord la Maniguette fine (Aframomum angustifolium) dont le nom malgache est Longozakely – l’huile essentielle du soir

Asterale_Maniguette

Grande herbe de la famille de Zingibéracées pouvant atteindre deux mètres, la Maniguette fine développe à sa base une fleur de couleur rouge comme son fruit qui contient une pulpe douce et une graine épicée

Fruitée et sucrée, la fragrance de la Maniguette fine n’a aucun comparatif en aromathérapie. En olfaction cet arôme semble nous envelopper, nous pénétrer avec une grande douceur. L’huile essentielle de Maniguette fine nous rassemble, permet de ramener à nous-mêmes et d’effectuer un travail d’intériorisation.

Employée le soir, la Maniguette fine induit le sommeil, favorise l’endormissement, adoucit les rêves et réduit les cauchemars. L’usage olfactif et cutané en faible quantité suffit amplement pour bénéficier de son action. Ouvrir le flacon, respirer calmement et profondément plusieurs fois, ensuite appliquer une goutte sur la face interne d’un poignet puis masser avec l’autre poignet.

Huile du cocooning, la Maniguette fine est un soin raffiné pour renouer avec soi-même après une journée de travail par exemple ou après une période de bouleversement sentimental ou de déprime. L’huile essentielle de Gingembre papillon semble parfaitement la compléter. Celle-ci sera utilisée de préférence le matin et en début de traitement, la Maniguette fine le soir et lors des journées de détente.

L’Huile essentielle de Maniguette fine est obtenue par distillation à la vapeur d’eau dans un alambic en inox des feuilles de Aframomum angustifolium. Plantes cueillies et distillées dans l’Est des Hautes Terres de Madagascar (réserve de Vohimana gérée par l’ONG l’Homme et l’Environnement, région de Moramanga).

Huile essentielle analysée par chromatographie en phase gazeuse par le Service Central d’Analyse du CNRS.
Maniguette finePrincipaux composants analysés en % :
ALPHA PINENE 5,77
SABINENE 1,74
BETA PINENE 45,62
TRANS PINOCARVYL ACETATE 1,53
CIS PINOCARVYL ACETATE 5,06
MYRTENYL ACETATE 4,33
TRANS BETA CARYOPHYLLENE 19,73
ALPHA HUMULENE 2,06
OXYDE CARYOPHYLLENE 1,32

(© Simon Lemesle, extrait du livret  » Huiles essentielles et Eaux florales de Madagascar, guide pratique d’une aromathérapie innovante, 2ème édition « )

*****

Le Gingembre papillon (Hedychium coronarium) appelé Longozabe en malgache – l’huile essentielle du matin

Asterale_Gingembre papillon

De la famille des Zingibéracées, c’est une grande herbacée pouvant dépasser les deux mètres. Sa floraison en épi terminal se distingue par sa finesse et sa délicate fragrance jasminée.

L’huile essentielle obtenue par la distillation des feuilles agit de façon très équilibrée sur le système nerveux. Pour les personnes au tempérament dépressif ou manquant de repères et de confiance en eux, le Gingembre papillon apporte un soutien idéal. Réconfortant, motivant et permettant d’affirmer sa personnalité il pourra être utilisé tous les matins en appliquant une à deux gouttes sur les poignets.

Huile essentielle protectrice et anti-stress, elle convient aux personnes trop soucieuses du quotidien, du matériel. Employé en massage ou olfaction, le Gingembre papillon conduit à un profond sentiment de repos intérieur mais nous pousse à la connexion avec le monde extérieur. Son effet libérateur reste contenu par le principe terrestre des plantes de la famille des Zingibéracées.

Sans agressivité, elle est bien tolérée par la peau, elle peut être appliquée pure sur la face interne des poignets, en massage diluée dans une huile végétale le long de la colonne vertébrale par exemple ou simplement par voie olfactive. Avec des rendements de distillation très faibles c’est une huile rare, précieuse et intrigante.

Bien qu’apparaissant totalement éloigné du principe digestif des plantes de sa famille, le Gingembre papillon peut s’appliquer au massage pour soulager les flatulences seul ou en association avec le Gingembre frais.

L’Huile essentielle de Gingembre papillon est obtenue par distillation à la vapeur d’eau dans un alambic en inox des feuilles de Hedychium coronarium var flavescens. Plantes cueillies et distillées dans l’Est des Hautes Terres de Madagascar, région d’Ambatodrazaka.

Huile essentielle analysée par chromatographie en phase gazeuse par le Service Central d’Analyse du CNRS.
HE_Gingembre_papillonPrincipaux composants analysés en % :
ALPHA PINENE : 19,47
BETA PINENE : 49,79
ALPHA PHELLADRENE : 1,44
PARA CYMENE : 4,45
LIMONENE : 1,4
1,8 CINEOLE+BETA PHELLADRENE : 2,47
GAMMA TERPINENE : 3,2
TRANS BETA CARYOPHYLLE : 5,79
OXYDE CARYOPHYLLENE : 1,11

(© Simon Lemesle, extrait du livret  » Huiles essentielles et Eaux florales de Madagascar, guide pratique d’une aromathérapie innovante, 2ème édition « )