Pistachier lentisque (Pistacia lentiscus)

L’alliée contre les jambes lourdes

Arbuste à feuilles persistantes poussant dans les garrigues et les maquis des climats méditerranéens. On l’appelle aussi arbre à mastic car sa résine (le « mastic de Chios ») est utilisée pour la réalisation d’une gomme à l’odeur prononcée. Dans l’Antiquité, cette gomme faisait office de chewing-gum. La récolte de la « larme du lentisque » se fait encore traditionnellement sur l’île grecque de Chios ou le mastic bénéficie depuis 1997 du label Appellation d’Origine Contrôlée. Le bois de couleur rosée ou ocre du lentisque est aussi apprécié en ébénisterie.

Son huile essentielle, obtenue par distillation à la vapeur d’eau des rameaux feuillés, a une odeur puissante, âpre et balsamique, presque râpeuse. Les feuilles froissées de la plante ont elles aussi cet arôme bien caractéristique.  De rendement très faible (généralement inférieur à 1kg d’huile essentielle pour une tonne de plante) en fait une huile avec un coût relativement élevé.

Pistachier lentisque (Pistacia lentiscus L.)

Attention à ne pas le confondre avec le Pistachier térébinthe (Pistacia terebinthus) ainsi qu’avec un cousin plus connu qui est le Pistachier comestible (Pistacia vera)

Propriétés principales :

L’HE de lentisque pistachier est un décongestionnant veineux, lymphatique et prostatique exceptionnel.

Il est recommandé, en association avec le genévrier et le Cyprès, en cas de jambes lourdes et pieds enflés.

Utilisé en cas de congestions et stases veineuses, hémorroïdes externes et internes, mais aussi prostatite, congestions et adénomes prostatiques. Pour les drainages lymphatiques, la résorption d’œdèmes et contre la  cellulite (en association avec la Criste marine).

On l’associe également souvent à d’autres huiles essentielles (Cyprès , Sauge sclarée par exemple) dans le soin des bouffées de chaleurs de la ménopause.

Son action antispasmodique agira sur l’aérophagie, l’aérocolie et la colite spasmodique

*****

IMG_4163

Conseil d’utilisation :

En massage local dilué dans de l’huile végétale Par voie orale (sur avis médical) une goutte dans un peu de miel, sublingual Exemples d’utilisation : Bouffées de chaleur de la préménopause et de la ménopause  (Christian Escriva : Les Huiles essentielles Corses) :

  • 65% HE de Cyprès de Provence
  • 5% HE de Lentisque Pistachier
  • 30% HE de Gattilier semences

Appliquer 3 fois par jour 3 gouttes du complexe sur le plexus solaire en cures de 3 semaines par mois. Moduler la fréquence des applications en fonction des bouffées de chaleur. Œdème cutané (Dominique Baudoux : L’Aromathérapie, édition 2001) :

  • 1 goutte HE de Menthe poivrée
  • 2 gouttes HE de Lavande vraie
  • 1 goutte HE de Lentisque Pistachier
  • 2 gouttes HE d’Hélichryse italienne
  • 3 gouttes Huile végétale

4 à 6 gouttes du mélange en application locale cutanée sur l’œdème 3 fois par jour pendant 5 jours

*****

IMG_7554

Attention : Ne pas utiliser chez la femme enceinte ou allaitante, ni chez les enfants de moins de 7 ans Ne pas utiliser chez les personnes avec des antécédents de convulsions et/ou allergiques aux huiles essentielles

Téléchargez la fiche PDF PISTACHIER LENTISQUE (PISTACIA LENTISCUS)

>> CONSULTEZ UN MÉDECIN POUR TOUTE INDICATION THÉRAPEUTIQUE OU TOUT TRAITEMENT PAR VOIE ORALE <<
Publicités