Diffusion d’huiles essentielles – ne pas faire n’importe quoi !

Comme promis dans l’article sur la diffusion hivernale, revenons un peu sur le sujet de la diffusion d’huiles essentielles et les précautions à prendre.

Que ce soit pour assainir la maison lors des affections hivernales, pour favoriser l’endormissement ou créer une atmosphère zen ou au contraire pour tonifier et bien commencer la journée ou simplement pour parfumer une pièce de la maison, voire masquer des odeurs de tabac par exemple, la diffusion d’huiles essentielles est un pratique assez courante.
Particulièrement d’actualité avec l’arrivée des jours froids entraînant son lot de rhumes, grippes, etc. … il y a toutefois quelques précautions à prendre car ce ne sont pas « juste des senteurs » que l’on diffuse, mais bien des principes actifs qui peuvent provoquer des réactions de l’organisme !


► Précautions en ce qui concerne les huiles essentielles utilisées :

Il est bien sûr tout à fait possible de créer vos propres synergies à diffuser – selon vos besoins et vos affinités – mais surtout ne mélangez pas tout et n’importe quoi !
Tout d’abord évitez de faire des mélanges avec plus de 7 ou 8 huiles essentielles – c’est totalement inutile et peut devenir contre-productif car trop d’informations moléculaires seront difficilement assimilable par l’organisme !
En général deux ou trois huiles essentielles feront déjà très bien l’affaire.

Et attention toutes les huiles essentielles ne se diffusent pas !

Diffusion1

Diffusion2

Attention aussi à ne pas surdoser celles-ci :

Menthe poivrée (Mentha piperata)  : ne jamais diffuser seule et ne pas dépasser 5% maximum dans un mélange
Menthe des champs (Mentha arvensis) : ne jamais diffuser seule et ne pas dépasser 5% maximum dans un mélange
Eucalyptus globuleux (Eucalyptus globulus) : ne jamais diffuser seul en ne pas dépasser 10% maximum dans un mélange

En dehors de la diffusion hivernale traitée dans l’article précédent, voici quelques suggestions pour une atmosphère zen et détendue

Antistress


Précautions face à l’environnement dans lequel on va diffuser les huiles essentielles :

  • Évitez de diffuser en présence de bébés (moins de 3 ans), de femmes enceintes ou allaitantes mais aussi de personnes allergiques ou asthmatiques sans avis médical. Et surtout on parle bien de « diffusion atmosphérique » donc ne surtout pas pulvériser les HE directement sur les personnes !
  • Si vous avez des animaux de compagnie veillez à ce qu’il puissent quitter la pièce librement si l’odeur les incommode (en particulier les chats !)
  • Ne diffuser que sur un laps de temps court : un maximum d’un quart d’heure (une ou deux fois par jour) est amplement suffisant !
  • N’utilisez que des huiles essentielles adaptées à la diffusion atmosphérique, pures et certifiées bio.

Alors faites bien attention à ce que vous diffusez et profitez bien des bienfaits de cette façon d’utilisation des huiles essentielles.
Et vous vous diffusez quoi chez vous ? N’hésitez pas à nous mettre vos synergies préférées en commentaires 😉

Advertisements

9 réflexions sur “Diffusion d’huiles essentielles – ne pas faire n’importe quoi !

  1. Pingback: Huiles essentielles à diffuser l’hiver | La Cabane aux Arômes de Pescalune

  2. Pingback: Diffusion d'huiles essentielles - ne pas faire ...

Envie de laisser un commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s